Le fer à lisser et les microbes

L’homme en son propre être est fait de microbes. Que ce soit chez nous, où n’importe où, nous côtoyons les microbes. Dans notre routine personnelle, il n’y a que notre corps et les surfaces de notre maison que nous rendons propres. Mais, nos objets à usage personnel détiennent plus de microbes que nous n’en croyons.

Microbes et outils personnels, que savoir ?

Les microbes sont des particules extrêmement petites qu’il est impossible de les voir à l’œil nu. Sur une surface de 1 mm2, on peut décompter des milliers. Pour mieux cerner le sujet, regardez ici. Tant est-il que ces particules ne sont pas toujours pathogènes pour l’homme. Il est quand même préférable de limiter leurs expansions et aussi le contact. Selon le type de microbes, plusieurs facteurs favorisent son implantation et sa multiplication. Nous avons entre autres la température, l’humidité, etc. Les zones d’accès facile à ces particules sont la peau et les cheveux principalement. Ainsi, force est-elle de constater que l’homme s’occupe beaucoup plus du nettoyage de ces parties du corps sans pour autant nettoyer l’instrument qui a servi pour. Il y a donc possibilité de multiplication de ces particules présente à la surface de l’instrument au cours du temps. À la prochaine utilisation, il n’y aura donc plus vraiment un nettoyage personnel adéquat, mais plutôt un échange de microbes entre instruments et surface corporelle.

Nettoyage d’outils personnel, cas du fer à lisser

Le fer à lisser est un appareil de coiffure. Il sert à dresser et rendre lisse les cheveux. Un peu comme le fer à repasser, son principe est basé sur le chauffage de la matière qui est ensuite appliqué sur les cheveux. Cet instrument est généralement utilisé par les personnes ayant des cheveux un peu trop gras.. Il est conseillé de nettoyer cet instrument après chaque utilisation. L’alcool et le coton suffisent pour ce faire. Il s’agit simplement d’appliquer le coton imbibé d’alcool sur le fer et d’effectuer un nettoyage minutieux. Pour ceux qui ne font pas le nettoyage après chaque usage, il est conseillé d’appliquer un désinfectant après le passage du coton imbibé d’alcool.