Comment changer d’avocat ?

Pour une raison ou une autre, vous n’avez plus envie de collaborer avec votre représentant juridique ? Sachez que vous pouvez mettre fin à votre partenariat, à n’importe quel moment. Comment donc s’y prendre ?

Commencez par avertir le concerné

Si la confiance entre votre avocat et vous n’est plus ce qu’elle doit être ou pour une autre raison, vous vous sentez obligé de rompre votre contrat avec lui, personne ne va vous en vouloir. Il suffit juste de notifier à l’avance, à votre avocat, votre intention de mettre fin à ce qui vous lie. Cette notification se fait au travers d’une lettre avec accusé de réception que vous lui envoyez. Au cas où vous n’êtes pas sûr que ce dernier ait reçu son courrier, vérifiez ceci dans votre boîte électronique, si l’envoi a été fait par un mail, ou demandez les preuves de l’accusé de réception à la poste.

Honorez vos dus

Une fois que vous avez informé votre avocat de la fin de votre collaboration, la moindre des choses serait de lui payer les honoraires que vous lui devez. Ceci aurait été mentionné dès le départ dans un contrat signé par vous et lui. Ainsi donc, il suffit simplement de faire les calculs et de vous décharger de cela.

Cependant, il faut notifier que certains litiges naissent au moment des règlements des honoraires. C’est pour cela, qu’il est nécessaire de tout mettre dans un contrat au tout début de l’aventure.

Récupérez vos dossiers

Si vous voulez partir, il est normal que vous récupériez ce qui vous appartient. Très souvent, les dossiers dont il s’agit sont constitués des divers documents concernant une procédure, des pièces justificatives que vous auriez pu remettre à l’avocat à un moment donné, des études ou bilans, ou analyses.